Woodup est en vacances : pas d'expédition entre le 14 et 20 août.

Quelques définitions

Echappée

C'est la distance comprise entre chacune des marches et le plafond. pour être confortable, elle ne doit jamais être inférieure à 2m en tout point de l'escalier. Elle détermine aussi la longueur de la trémie.

Emmarchement

Il désigne la largeur des marches d'une escalier, c'est-à-dire celle du passage. Il varie selon le type d'escalier.

Escalier à pas japonnais

L'escalier à pas japonais se caractérise par des marches découpées qui ne se superposent pas complètement. L'utilisation de ce type d'escalier, malgré sa pente raide, est  donc facilitée par de profondeur de marche confortable et une montée très instinctive.

Escalier escamotable

Un escalier escamotable est choisi pour sa capacité à se replier et à disparaître totalement de la vue
Plusieurs types d'escalier escamotable existent :

  • les escaliers télescopiques avec mécanisme d'extension en forme d'accordéon (en général en aluminium) ;
  • les escaliers coulissants constitués de plusieurs segments que l'on fait glisser jusqu'au sol (en bois et en aluminium) ;
  • les escaliers pliants constitués de segments (2 ou 3) qui se déplient pour atteindre le sol.

Giron

C'est la profondeur de la marche nez à nez, mesurée dans la ligne de foulée. On le confond souvent avec le pas qui est la profondeur totale de la marche. le giron se détermine en fonction de la formule de Blondel : 2 H + G = 59 à 64, H représentant la hauteur de marche.

Limon

un limon est un montant oblique qui supporte les marches. Il est classiquement situé sous l'extrémité des marches ; quand il est central, il est appelé crémaillère.

Marche balancée

Les marches commencent à tourner dans les volées droites, permettant des collets plus larges dans la partie tournante.

Marche rayonnante

Dans la partie droite des volées, elles restent perpendiculaires aux limons, dans la partie tournante, elles deviennent rayonnantes.

Trémie

C'est le vide crée dans le plancher pour permettre le passage de l'escalier. Sa forme varie en fonction du type d'escalier et de l'échappement minimal nécessaire à son utilisation dans de bonnes conditions de confort.
Elément déterminant dans le choix de l'escalier

Quelques normes

Hauteur des marches 

 entre 16 et 21 cm et toutes les marches doivent être à la même hauteur, la régularité d'un escalier est fondamentale !

Giron 

 entre 21 et 32 cm.

Échappée 

 190 cm minimum.

Emmarchement 

 supérieur à 70 cm.

Garde corps

Hauteur de 90 cm minimum pour l'escalier (mesurée par rapport au nez de marche) et 100 cm minimum sur un palier.

Distance de 11 cm maximum entre l'appui sur l'escalier et la lisse basse.
Garde-corps vertical : écart entre chaque barreau vertical de 11 cm maximum.
Garde-corps horizontal :

  • écart de 18 cm maximum entre lisses horizontales situées au-dessus d'une partie pleine d'au moins 45 cm ;
  • éviter l'effet d'échelle pour qu'un enfant ne puisse l'escalader.
  • rampe en fer forgé : des espaces entre les volutes et autres formes de la rampe ne laissant pas passer un parallélépipède de plus de  25 × 11 × 11 cm.

Palier

Prévoir un palier de repos quand la volée dépasse 25 marches (dans certains cas, cela nécessite de décaler la partie inférieure de l'escalier).
Dimensionner le palier de la largeur de l'emmarchement et sur une longueur minimale de 1 m.
Si votre escalier est construit entre deux parois continues, l'escalier doit être équipé d'une main courante indépendante.

Questions posées par nos clients

A quel moment faut-il poser l’escalier ?

Sur sol fini (si non penser au calage)

Sur mur nu hors finition (la pose d’un escalier pourrait abimer les finitions murales)

Quelle largeur d’escalier à prévoir si je prends une rampe ?

Il faut raisonner en largeur totale : rampe + escalier

 

Prémonté ou kit ?

En fonction de vos connaissances en bricolage opter ou pas pour le prémontage de l’escalier.

Prémonté :

+ facilité de mise en œuvre

+ gain de temps pour le client

+ Moins de risque de l’abimer au moment de la pose

Kit :

+ facile à transporter si retrait sur place

- Le montage d’un escalier demande une bonne connaissance en bricolage

Nombre de  colis pour l’escalier (hors rampe) prémonté

Droit : 1

¼ tournant : 2

¼ tournant intermédiaire : 3

Double ¼ tournant intermédiaire : 3

La prise de mesure / les points clés

Hauteur :

ATTENTION AU NIVEAU

Il est important de prendre des cotes sol-sol fini (ou prévoir un calage / ex pour carrelage poser après escalier)

Attention au faux niveau sur le plancher du bas / S’assurer que le sol départ  est de niveau

Largeur (cloison et trémis) :

ATTENTION LARGEUR TREMIS / CLOISON FINIES

s’assurer que le client se projette en largeur travaux finis (/ex : l=80 cm, mais le client n’a pas anticipé la pose : isolant+placo)

Largeur escalier = prévoir un jeu de 1 cm pour faciliter la pose

Quelle essence ?

Il s'agit avant tout d'un choix esthétique

Sapin : bois résineux => plus tendre => « plus fragile »

Hêtre et chêne => bois dur => « plus résistant »

Mon escalier fait du "bruit ?

Le bois est un matériau vivant qui peut engendrer des grincements

Ou dois-je entreposer mon escalier ?

Enntreposer votre escalier dans pièce sèche et au moins  48h avant sa pose